Migrants et écrivains, un livre pour la fraternité !

Quand des êtres humains meurent pour avoir tenté de survivre, quand la Méditerranée devient leur cimetière en cherchant loin de chez eux une terre d’accueil, l’indifférence est-elle envisageable ? En publiant Osons la fraternité !, trente écrivains répondent par la négative et un cri d’espoir. Outre le geste de solidarité, une lecture porteuse d’avenir.

 

L’onde de choc produite par l’image du corps échoué sur une plage du petit Aylan, « réquisitoire sans hurlement » écrit Patrick Chamoiseau, ne sera-t-elle qu’un éphémère sursaut ou un appel aux consciences pour agir ? Alors que se multiplient les gestes de solidarité indispensables et anonymes, trente écrivains ont décidé de se tenir « aux côtés des migrants ». Après l’appel lancé de Saint-Malo lors du festival Étonnants Voyageurs (rédigé par Mireille Delmas-Marty, Patrick Chamoiseau et Michel Le Bris), qui invite à mettre en place une gouvernance mondiale en faveur des migrants, trente auteurs ont publié un ouvrage collectif, Osons la fraternité ! Les écrivains aux côtés des migrants. « Tous, ensemble, nous sommes bien plus grands que nous. C’est ce « plus grand » qu’il nous faut deviner. Qu’il nous faut invoquer », affirment d’une même voix Patrick Chamoiseau et Michel Le Bris.

Chacun des auteurs a choisi une forme différente. De l’écriture poétique au pamphlet, de l’étude chiffrée au récit dont émerge l’émotion… Tous en appellent à ne pas s’accommoder de l’inhumain. Ils parlent exils, exodes, familles brisées, espoirs trahis ou réalisés, surprenantes rencontres, expériences uniques : leurs paroles s’insurgent et appellent à une nouvelle fraternité. Des textes d’humour aussi lorsque, par exemple, tous les mots d’origine étrangère quittent le dictionnaire en protestation contre le sort fait aux migrants… Ou des récits d’anticipation figurant un choc de civilisations sur fond de flux migratoires. D’autres textes dénoncent les violences et barbaries à l’œuvre, ainsi que les guerres des identités.

Un ouvrage que l’on referme sur une note d’espoir, avec une Déclaration des poètes et un Manifeste pour une mondialité apaisée, visant à transformer notre rapport à l’hospitalité.Les droits d’auteurs sont intégralement reversés au Gisti, le Groupe d’information et de soutien des immigrés. Isabelle Avran

Liste des auteurs : Kaouther Adimi, Tahar Ben Jelloun, Pascal Blanchard, Patrick Boucheron, Patrick Chamoiseau, Velibor Ĉolić, Céline Curiol, Mireille Delmas-Marty, Ananda Devi, Laurent Gaudé, Raphaël Glucksmann, Christelle Labourgade, Lola Lafon, Michel Le Bris, J. M. G. Le Clézio, Claudio Magris, Achille Mbembe, Léonora Miano, Maya Mihindou, Anna Moï, Gisèle Pineau, Jean Rouaud, Lydie Salvayre, Elias Sanbar, Boualem Sansal, Felwine Sarr, Christiane Taubira, Sami Tchak, Chantal Thomas, Gary Victor.

1 commentaire

Classé dans Des mots et des maux, Littérature, Sur le pavé

Une réponse à “Migrants et écrivains, un livre pour la fraternité !

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s