Didym, au souffle de la Mousson

« Écrire le théâtre d’aujourd’hui », telle est la devise de la Mousson d’été qui, du 21 au 27/08, se déroule en l’abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson (54). Initié par Michel Didym, le directeur et metteur en scène du CDN La Manufacture à Nancy, un festival original avec moult pépites à l’affiche.

 

Août 2020 : la Mousson d’été, « rencontres théâtrales internationales », célèbre son 25ème anniversaire ! Au fil du temps, une manifestation qui s’est imposée comme le rendez-vous incontournable des nouvelles écritures du théâtre. Dans un contexte bien particulier pour cette nouvelle édition, au cœur d’une crise sanitaire sans précédent… La mort au tournant, sociale-économique-politique, mais aussi la rage de vivre et de changer ce monde d’avant qui a fait son temps.

« C’est en 1995 que germa dans l’esprit de Michel Didym l’idée de créer, en Lorraine, une manifestation dont l’objet serait moins le spectacle à proprement parler (à l’instar de tant d’autres festivals d’été) que l’exploration, passionnée mais sérieuse, de la production des auteurs du théâtre contemporain », rappelle l’historique de l’événement. « Pendant une semaine, à la fin du mois d’août, des textes inédits y seraient présentés sous des formes souples et légères : lectures, mises en espace, cabaret… ».

Pari osé, pari gagné ! Cette année encore, entre université d’été et spectacles programmés, une suite de temps forts exceptionnels où le public, en toute convivialité, dialogue avec auteurs et metteurs en scène. Avec lectures et mises en espace de textes à découvrir (français et étrangers) programmés demain sur les scènes européennes, servis par des interprètes de qualité : Tamara Al Saadi, Eric Berger, Charles Berling, Isabelle Carré, Nicolas Chupin, Odja Llorca, Charlie Nelson…

Néophyte ou averti, amateur ou professionnel, chacun est le bienvenu à la Mousson d’été : l’art le plus novateur est vraiment à la portée de tous dans une authentique ambiance de partage.Venez, venez à la Mousson d’été, dans le fabuleux décor de l’abbaye des Prémontrés ! Pour que le théâtre reparte de plus belle avec des langues toutes neuves et fraîches, comme nous y invite Michel Didym en son édito. Yonnel Liégeois

 

Le théâtre a été confiné, bâillonné, empêché, entravé, amputé de ses membres. Sortons-le ! Son public a été interdit de séjour dans les salles, son assemblée démembrée, chacun renvoyé à une solitude forcée. Sortons-le! Sortons-les !

Ses artistes, de la feuille de papier à la feuille de salle, ont été interdits de scène et de coulisses, libérons-les ! Sortons-les !

Il est temps, grand temps de se retrouver. Guérissons-nous mutuellement de notre isolement forcé. Allons goûter ensemble de nouveaux textes dans la prairie des mots, comme dit le poète.

Le théâtre au plein air, sous le soleil, la lune et les étoiles, va nous guérir de la solitude forcée, et sinon nous guérir, du moins nous réjouir, nous nourrir. Il est temps de retrouver ensemble la comédie et le drame. Devant, sur ou derrière la scène, retrouvons-nous, ensemble, tous ensemble raccrochons nous aux branches du collectif. Il n’y a pas de je sans les autres.

C’est à toi que je m’adresse. Viens dire, écouter, parler, hurler, viens n’en pas croire tes oreilles.

Même sous ton masque on pourra entendre le rire de tes yeux, viens voir ou faire danser les mots, viens faire en sorte que le théâtre reparte de plus belle avec des langues toutes neuves, toutes fraîches, toutes écorchées de vigueur.

Viens inventer, fabriquer, interroger, viens le voir se soulever, gronder, rugir, fulminer, étonner.

Viens voir s’écrire le Théâtre d’aujourd’hui dans les jardins ombragés des Prémontrés.

Michel Didym

Poster un commentaire

Classé dans Festivals, Rideau rouge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s